Viviane Brenot

Plasticienne


Au début il y a toujours une sensation, le grondement de la vague, la fraîcheur du vent, l'éblouissement du soleil. En écho à cette sensation il y a une émotion qui palpite ; la frustration, le désir, la solitude. Puis vient le motif : un paysage, un  arbre, une figure.

 

Comment donner corps à cette émotion, comment traduire cette sensation ? Expérimentations avec des outils les plus divers, Superpositions de matière et de médium : papier de soie, acrylique, sable, pastel.

Paysages intérieurs

Souvent lié à l'élément liquide, le paysage est travaillé à l'acrylique diluée ou très pâteuse. Pour la rendre plus dense elle est parfois mélangée à de la colle ou à des matériaux naturels tels que le sable. 

 

L'arbre

Cette série a commencé en 2008 et se poursuit par phases successives. Il y a des dessins mais surtout de la lithographie qui permet de poursuivre autrement le dessin et de revenir à plusieurs reprises sur le même motif. Le colorer, jouer sur les ombres et les lumières.

 

Disparition

Depuis l’année 2016, les pièces ont toutes quelque chose à voir avec la disparition du motif.

Cette forme d'abstraction poursuit des questionnements déjà anciens et s’appuie encore sur le motif.



Trouver l'atelier de Viviane Brenot >