Frédéric Magnin

Peintre / Plasticien


J'ai créé et dirigé longtemps une compagnie de théâtre, la Cie "Lichen"

Le lichen est une symbiose entre une algue et un champignon. Séparément ils ne vivraient pas ; Ensemble ils affrontent n'importe quel climat....

Le théâtre est l'art de la symbiose ! Rencontre entre les humains, rencontre entre tous les arts, rencontre de multiples compétences techniques… rencontre et fusion... 

Dans mon travail plastique, je crois que je continue à chercher ce même plaisir.

Mon atelier est souvent en désordre, c'est vrai. Mais, trop bien rangé, les matières, les objets, les couleurs ne se rencontrent pas. Or, précisément, cette cohabitation (entre les objets, les mots, les musiques, les trucs, les bidules…) improbable, fugitive ou permanente, parfois surréaliste est féconde, source d'imagination et m'aide à avancer.

Nous vivons une époque formidable (en art!) : la richesse des expressions et des cultures, la diversité des matériaux et des espaces, la disparition… je devrais dire : la diversification infinie des modèles nous offre une liberté incroyable.

Mais cette liberté n'est pas toujours facile à vivre ! Elle peut même donner le vertige.

Comme dans la peinture abstraite : une liberté tellement grande qu'on ne sait pas toujours quoi en faire.

"Bon, par quoi je commence ? Comment être sûr que c’est !"

Toutes les formes m’attirent : peinture (huile, acrylique, gouache) sur bois, toile...

dessin, sculpture bois carton, métal, objets de récupération, collages, installations, abstrait, figuratif, éphémère ou bronze...

Les chemins se croisent, les formes s'enrichissent mutuellement.

Ne croyez pas ceux qui vous parlent de matériaux nobles, ça n'existe pas. La peinture à l'huile et la toile de lin ne valent pas mieux que la gouache et le carton. C'est la part artistique du travail qui confère la "noblesse", qui donne du prix. Tout sujet, tout support...

J'aime faire feu de tout bois.

J'écris, beaucoup, depuis toujours... théâtre, contes, poésie.

Il arrive donc souvent que mon travail plastique s'inspire de mots, de textes, d'histoires, de mythologies ou de quotidien.

L'art est un jeu, un grand jeu dont on réinvente une partie des règles à chaque fois.

Le jeu peut être très sérieux, il peut engager une vie entière, il peut être dangereux ou heureux. Il oblige à garder les yeux ouverts. 

Né en 1949 à Paris.

Peintre Plasticien, Auteur, Comédien, Metteur en scène.

 

1969/1972 : Théâtre Romain Rolland (Villejuif).

1977/1978 : Théâtre de Sartrouville.

1979 : Unité enfance de la Maison de la culture de Bobigny.

1981 : Co-directeur du Centre Dramatique National "La Pomme Verte".

1982/1994 : Directeur de la Cie de Théâtre : "Lichen". 

En 1995, habite Grenoble et se consacre plus particulièrement à l'écriture et la peinture. Expositions multiples et travaille avec l’association "Artistes de Chartreuse". 

 

Depuis 2003

Habite Saint Nazaire. Continue régulièrement à travailler pour le théâtre.

Peinture, sculpture, nombreuses installations : "La Marge Blanche", "Vagabond des étoiles", "Là où vont les oiseaux", "Le Mullo", "L’œuvre sans fin", "La légende de la ville d’Ys"...

Mène des ateliers et animations (maison de retraite, hôpital, associations d’insertions).

2010 : Début de collaboration avec l’association "Accès réagis" à Savenay.

2014 : Portes ouvertes à l'atelier.

Ouverture de la "Galerie du Baz’art" au Point du jour à Savenay (lieu d'exposition permanente).2015 : Peinture. Travail sur le drapeau et la poésie palestinienne.

2017 : Début de travail sur la série "Les Bâclés".

2018 : Scénographie pour la Cie Kraft théâtre "Dans ma maison de papier…"

Travail de sculpture à partir de matériau de récupération.

Exposition Land Art à Notre Dame des Landes.

..... 

Contact :

31, Rue du Ménaudoux - 44600 SAINT-NAZAIRE

+33(0)6 19 92 35 33‬

fmagnin@sfr.fr


Trouver l'atelier de Frédéric Magnin >